FESTIVAL

Échanger, partager, rencontrer… ces nobles valeurs soutiennent cette manifestation organisée et présentée par l’association Bolo’Arts, dans le cadre de ses activités de sensibilisation et de développement socio-culturelle et artistique.

Le Festival Bolo’Arts « SEMAINE CULTURELLE DE BOLOMAKOTE » et la « Nuit Bolo’Arts » ont lieu au mois de décembre. Décembre, synonyme de premier congé annuel des élèves, représente pour les adultes le dernier mois de l’année, un mois festif, un moment de joie, l’embellissement des maisons et des espaces publics. L’association souhaite marquer un point durant cette période par des activités qui seront sources d’épanouissement et d’éducation pour la population de Bolomakoté et alentours.

Le projet du festival Bolo’Arts est initié dans le cadre des activités de sensibilisation et de développement socioculturelles et artistiques de l’association Bolo’Arts. Ce projet s’inscrit dans la démarche artistique qui veut faire de la culture et des arts un facteur de développement humain durable au Burkina Faso.

L´association vise à créer des relations artistiques à travers la sous-région avec sa Nuit Bolo´Arts – une soirée de trois concerts de la musique traditionnelle du haut niveau qui est d´habitude accueillie par l´Institut Français de Bobo Dioulasso. L´association souhaite de relier les troupes reconnues au Burkina avec celles des pays voisins, créer un échange artistique à travers le continent pour accentuer l´authenticité de la musique traditionnelle pure.


objectifs

Ce projet vise les objectifs suivants:

  • Permettre à la population de se côtoyer dans un cadre d’échange de paix, de solidarité et de partage au travers d’actions artistiques et socioculturelles
  • Permettre à des artistes en herbe d’exprimer leur talent sur une scène et dans une exposition publique. Et leur permettre d’avoir du plaisir devant leurs collègues et d’autres personnalités
  • Permettre au quartier de fêter d’une manière différente la fin de l’année
  • Renforcer les liens d’amitiés entre artistes et aussi avec la population
  • Renforcer les connaissances des enfants dans l’art et leur faire découvrir des activités inhabituelles
  • Valoriser et défendre nos coutumes et traditions

attentes

  • Découvrir de jeunes talents
  • Épanouir la population de Bolomakoté
  • Créer un rapprochement social de la population
  • Acquérir de nouvelles connaissances grâce aux ateliers ouverts aux enfants

2017 – le thème va être dévoilé bientôt

Toute l’équipe de l’association Bolo’Arts est actuellement mobilisée pour concocter une nouvelle édition de la « Semaine culturelle de Bolomakoté».

Alors en attendant le détail de sa programmation définitive, réjouissez vous en regardant nos vidéos et photos et faites circuler l’info. Réservez vos dates pour la dernière semaine du décembre 25-30/12/2017!!!

Voici bientot le lien pour le dossier de proposition du festival Bolo´Arts 2017 pour les partenaires potentiels et les sympathisants


2016 – la culture et le sport pour la protection de l´environnement

festival FB profil

Le quartier de Bolomakoté est petit, dense et compact. Les fêtes y résonnent comme avec un mégaphone. Le festival s´est déjà fait une réputation et a trouvé son lieu. Ce n´est pas seulement la scène, mais aussi les activités sportives au quartier, les prestations dans l´espace public, les bals africains et les expositions sur les voies rouges etc… et surtout la Grande Scène sur le petit goudron de Bolomakoté qui s´est transformé en village du festival avec les bâches qui ont accueilli le don du sang dans la matinée. Le programme a compris les activités FESTIVES, les actions de SENSIBILISATION, de VALORISATION de l´héritage culturel, le stage international de danse africaine pour créer la cohésion entre les danseurs de différentes régions d’Afrique et faire découvrir d’autres styles de danses africaines.

Les ACTIVITÉS RÉALISÉES ont été

  • cérémonie d´ouverture
  • le cross populaire
  • spectacle de danse des artistes associés
  • le bal balandon organisé avec les moussow du collectif Succes n°1
  • Scène Moderne – une soirée de la musique moderne
  • doundounba – échange pour les danseurs et musiciens
  • Scène de Danse – une soirée de danse et des expressions corporelles
  • stage des danses africaines
  • soirée des griots de la région
  • les plateaux découverte – des prestations scéniques des artistes émérgeants
  • Nuit Bolo´Arts
  • un don de sang
  • la Grande Scène de Bolomakoté – des prestations scéniques des artistes professionnels

Ce projet est avant tout destiné aux artistes confirmés et aux jeunes artistes en cours de formation. Les artistes doivent être soutenus afin de pouvoir se produire en public. C’est dans cette perspective qu’est née l’idée d’un festival dont l’objectif principal est de mettre en valeur le talent des artistes traditionnels.

Cette année, le public a pu découvrir les artistes suivants:

::: talents des lycées (bf)
::: Jah Momo-RAsta Akiata (bf)
::: Sindi Slam Inter (bf)
::: Black Djenepo (bf)
::: Zanké (bf)
::: Seydou Cissé aka Cisby (bf)
::: jeunes talents de coupé décallé du quartier (bf)
::: Pascal Kaboré et Elodie (bf/fr)
::: troupe “Je suis la” de l´Institut des jeunes sourds du Faso avec Yayous Sanou (bf)
::: Eva Azevedo avec son solo Metamorphosis (pt)
::: duo de Sibiri Konaté avec Alto (bf/fin)
::: association KATOUMA de Belleville du chorégraphe Noumoutie Reggae Ouattara (bf)
::: Farafina Yeleenba de Bolomakoté du maitre Abdoulaye
::: groupe Farati, les lauréats de la SNC2016 en création chorégraphique (bf)
::: le conteur Bikontine Da (bf)
::: la troupe Dioulaya de Koko (bf)
::: les jeunes percussionnists de Bolo’arts Bolomakoté (bf)
::: le korafola Tiokor (bf)
::: la troupe Senoufo (bf)
::: l´association SITALA (bf)
::: le star de reggae Diarra Jah et son groupe (bf/fr/ch)
::: Sabwana Orchestra, un groupe d´afrojazz (bf/fr)
::: Issouf Coulibaly avec DjembeKan (bf)
::: Mama-Africart Inter (rci)
::: le “jazz balafon” de Yaya Ouattara et Duba Dew qui a été invité cette edition pour une résidence de création par l´association Bolo’arts Bolomakoté pour accentuer la richesse des talents a Bolomakoté
et autres

Voici le dossier du bilan  de l´édition 2016

Veuillez prendre le plaisir de regarder photogalleries de cette édition sur notre page facebook


2015 – art et culture – facteurs de cohésion et intégration

fb_head profile pic fest-01

La société se crée au travers des relations entre les personnes. Les relations se renforcent avec la culture et les moments que les gens passent ensemble.
Le festival voudrait mettre en valeur les potentiels socioculturels du quartier de Bolomakoté et sauvegarder, valoriser et développer le patrimoine culturel, surtout dans les domaines traditionnels du quartier: la musique, la danse et l´art plastique.

Avec sa programmation et localisation dispersée des activités visées dans le quartier, le festival s´est rapproché chaque soir vers une centaine de personnes qui n´ont pas l´habitude de rechercher les occasions pour suivre la culture. Par contre les soirées clés – les plateaux – ont attiré la population de toute la ville et des touristes étrangers venus spécialement pour cela. Les spectateurs du plateau découverte, de la Nuit Bolo´Arts et de la Grande Scène ont largement dépassé le nombre des milles personnes.

Le programme a compris les activités festives, les actions de sensibilisation, de valorisation de l´héritage culturel, le marché de Noel pour dynamiser le volet économique du quartier, le stage international de danse africaine pour créer la cohésion entre les danseurs de différentes régions d’Afrique et faire découvrir d’autres styles de danses africaines.

Les ACTIVITÉS RÉALISÉES ont été

  • cérémonie d´ouverture
  • spectacle acrobatique
  • doundounba – échange pour les danseurs et musiciens
  • stage des danses africaines et de la conscience corporelle
  • ateliers de la danse afro-contemporaine
  • des ateliers scénographiques pour enfants
  • comédie musicale par l´association Siraba
  • des stands de vente et d’exposition d’articles divers
  • soirée des griots de la région
  • le plateau découverte – des prestations scéniques des artistes émérgeants
  • Nuit Bolo´Arts
  • un don de sang
  • un kermesse Bissa
  • la Grande Scène de Bolomakoté – des prestations scéniques des artistes professionnels

Ce projet est avant tout destiné aux artistes confirmés et aux jeunes artistes en cours de formation. Les artistes doivent être soutenus afin de pouvoir se produire en public. C’est dans cette perspective qu’est née l’idée d’un festival dont l’objectif principal est de mettre en valeur le talent des artistes traditionnels.

Cette année, le public a pu découvrir les artistes suivants:

  • virtuose Adame Dramé et ses musiciens
  • Ensemble Artistique de Bolomakoté
  • Zoumana Deni Dembele et la troupe Lanaya
  • groupe Fongnon Koura Junior
  • troupe Djiguiya
  • troupe Lonya
  • Issouf Déni et la troupe Djembé Kan
  • ensemble de l´association Siraba avec leur comédie musicale Bobo
  • griots de la région
  • acrobates de DAFRA
  • Cool Man “vedette” chanson
  • Momo Rasta Kyata “vedette”
  • Madou Djan “vedette”
  • Badri Sanou et son ensemble
  • Benkadi Culture
  • humoriste Mai
    et les autres talents émérgeant

Voici le bilan du festival Bolo´Arts 2015 pour les partenaires potentiels et les sympathisants


2014 – la culture, facteur de paix et de développement durable

En 2014 la situation politique a rendu la recherche de partenaires plus difficile. Cependant, le Comité Bolo´Arts a décidé de maintenir le festival. En effet, cet événement gagne en réputation un peu plus chaque année.

Le festival rassemble non seulement des gens du quartier, les autres habitants de Bobo mais des touristes étrangers venus spécialement pour cela. Le festival s´est déroulé avec les artistes de plusieurs domaines: peinture, danse, musique, scénographie et décoration, sculpture en bronze, théâtre, couture et sport.

Les ACTIVITÉS RÉALISÉES ont été

  • une animation musicale tout au long de la soirée
  • une prestation scénique des artistes professionnels
  • une prestation chorégraphique professionnelle
  • des ateliers pour enfants
  • une nuit des chasseurs
  • des stands de vente et d’exposition d’articles divers
  • une projection de documentaire
  • un don de sang
  • un match de football et prestation artistique à la Maison d’Arrêt et de Correction de Bobo-Dioulasso (MACB) (annulation imprévue en raison d´un décès)
  • un match de football – la jeunesse de Bolomakoté vs. Kuinima Koura

Ce projet est avant tout destiné aux artistes confirmés et aux jeunes artistes en cours de formation. Les artistes doivent être soutenus afin de pouvoir se produire en public. C’est dans cette perspective qu’est née l’idée d’un festival dont l’objectif principal est de mettre en valeur le talent des artistes traditionnels.

Cette année, le public a pu découvrir les artistes suivants:

  • troupe Djiguiya (Bobo Dioulasso, BF)
  • troupe Ganta de Gnagna (lauréats SNC 2014, BF)
  • ensemble artistique de Bolomakoté (Bobo, BF)
  • troupe Kanouya (Bobo Dioulasso, BF)
  • chanteur Mylaur (CI)
  • conteur Siriki Maestro (Bobo Dsso, BF)
  • troupe Farafi na Sirakoro (Bobo Dsso, BF)
  • Sanna Karlsson-Sutisna (danse de Bali) (FL)
  • frères Djara (CH, BF, SL)
  • troupe Dioulaya (Bobo Dsso, BF)
  • groupe Fongnon Koura Junior (Bobo Dsso, BF)
  • compagnie de danse Fongnon Koura (BF, CH)

Voici le dossier du bilan du festival Bolo´Arts 2014 pour les partenaires potentiels et les sympathisants


2013 – la place de la culture en milieu scolaire

En 2013, entrant dans le cadre des objectifs de Bolo’Arts « organiser un festival pour montrer le travail de l’année écoulée », la ville de Sya a vibré durant trois jours à travers les différentes activités proposées par l’association:

  • une animation musicale tout au long de la soirée
  • une prestation scénique des artistes professionnels
  • une prestation chorégraphique professionnelle
  • des ateliers pour enfants
  • une danse des masque blanches
  • une exposition d’articles divers
  • une kermesse
  • une projection de documentaire Trace du Caméléon, rendant hommage à Paco YE
  • un don de sang
  • un tournoi de foot qui a duré un mois
  • une table rond

En 2013, le public a pu découvrir les artistes suivants:

  • troupe Farafina
  • Sitala Houet Sababougnouma Soromandi
  • Kandia
  • Zekata Band
  • compagnie de danse Fongnon Koura
  • compagnie de danse Mosso Dembé
  • compagnie de danse Troupe Dioulaya

Dans la journée, la population a pu assister à une table ronde sur le thème de l’édition : culture et éducation. Des représentant(e)s de la Direction régionale de la culture et du tourisme des Hauts Bassins, de la Direction provinciale de l’éducation nationale et alphabétisation, de l’Association Kouroubi Faso; de SOS village enfant, ainsi que de l’école française ont participé à cette première table ronde.

L´édition de 2013 s´est développée avec beaucoup d´activités pour la population de Bolomakoté… mais aussi avec une soirée concert baptisé Nuit Bolo’Arts, en partenariat avec l’Institut Français de Bobo-Dioulasso! Cette Nuit Bolo’Arts promet une ambiance de folie, avec au programme, les meilleures troupes professionnelles de la musique traditionnelle :

  • le Célèbre groupe Farafina Internationale (Bolomakoté)
  • la Troupe Korele Foly, composée d’anciens musiciens professionnels de Bobo
  • la dynamique Troupe Parissi de Harouna Dembélé

La Nuit Bolo’Arts s’est terminée par la danse des Masques Blanches, un événement très spécial pour souligner l’importance d’un des objectifs de Bolo’Arts : la sauvegarde de la culture et la mise en valeur du potentiel artistique du quartier de Bolomakoté.

Voici le dossier 2013 de festival Bolo´Arts pour les partenaires potentiels et les sympathisants


2012 – journées culturelles de bolomakoté – 1ere Edition

Les « Journées culturelles de Bolomakoté» ont tenu toutes leurs promesses pour cette édition 2012, avec la participation massive de la population. Durant deux jours, les  29 et 30 décembre 2012, plusieurs activités se sont tenues :

  • le cross populaire (participation de la jeunesse de Bolomakoté, de la Gendarmerie Nationale et de la Brigade des Sapeurs-Pompiers)
  • l’exposition
  • le don de sang
  • les ateliers
  • la kermesse et les animations
  • le tournoi de football qui a duré un mois
  • le défilé de mode en tenue traditionnelle et moderne
  • la projection du film Yirikan de Mahama Konaté
  • les concerts sur la grande scène avec des troupes de musique traditionnelle (Farafina, Sababougnouma Soromandi, Afro-Faso-Jeunesse …) et de danse (Fongnon Koura, Pascal Kaboré …)

Voici le dossier du festival 2013 avec le bilan de l´édition 2012 pour les partenaires potentiels et les sympathisants


2011 – édition pilote

Une première édition-pilote du festival a eu lieu fin décembre le 30 décembre 2011 : Pour revivre cet événement, on cite une liste des activités passées

  • Ateliers
  • Expo
  • Kermesse
  • Animation
  • Match de foot
  • Prestation d´artistes
Publicités

2 réflexions sur “FESTIVAL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s